Le brosse bot

Á quoi ça sert ?

  • Á fabriquer son premier robot ! Il existe, dans le commerce, des jeux qui utilisent le même principe mais on n’a pas la satisfaction de l’avoir fait soi-même. Celui là réagit à la lumière et surtout on peut le customiser, le perfectionner, …
  • Á souder et à être minutieux car la taille du circuit est très petite.
  • Á découvrir 3 composants : le super condensateur, le transistor et le phototransistor.
  • Á faire du recyclage de brosse à dents 😉
  • Á s’amuser à diriger le brosse bot avec une lumière.

Un petit tour en vidéo

Matériels nécessaires

Réglages et précautions

  • L’orientation des poils de la brosse est déterminante pour le déplacement du robot. Poils vers l’arrière pour aller de l’avant ;-). Si les poils penchent, le robot tourne, …
  • Utiliser un adhésif double face pour coller la plaque sur la brosse à dents.
  • Coller les vibreurs sur la brosse en étant bien symétrique. Tâtonnez afin de déterminer la meilleure position selon la brosse utilisée.
  • Laisser toute la longueur des « pattes » des phototransistors (comme sur l’image) pour faire les antennes du brosse bot. On peut ainsi les orienter facilement et jouer sur la sensibilité du robot à la lumière.
  • Utiliser 2 piles AA ou AAA pour recharger le robot. Il suffit de connecter directement les branches du super-condensateur. Attention au sens, le signe  »  » est bien indiqué sur le super-condensateur. Ne pas dépasser 3V sinon le composant chauffe beaucoup.
Schéma électrique du montage.
Implantation des composants sur la plaque.
En vert, c’est les phototransistors (attention au sens : la grande « patte » vers le transistor).
La bande jaune et verticale sur l’image précédente correspond à l’enlèvement du cuivre sur les pistes de l’autre côté de la plaque. On peut utiliser un cutter ou mieux une petite perceuse.
Pour faciliter la recharge, j’ai utilisé des bouts de fil de composants (résistance, …) en les laissant dépasser verticalement puis en soudant les fils du super-condensateur.
Quelques secondes suffisent pour le chargement complet !

Combien ça coute ?

Environ 10 euros. Le cout provient surtout des vibreurs et du super-condensateurs. On peut récupérer des vibreurs sur des anciens téléphones portables ou autre appareils électriques.

On peut aussi remplacer le super-condensateur par des piles boutons. Mais elles vont vite s’user !

Si vous avez des astuces pour moins cher, transmettez moi l’info. Merci.

Fignolages

En ajoutant de l’adhésif ou une gaine thermoplastique sur les phototransistors le robot devient plus sensible à une lumière orientée.

La lumière attire le robot comme les insectes !

En lien …


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *