Ca flotte ?

Á quoi ça sert ?

  • Á calculer des volumes, c’est simple avec la forme des objets. On peut imaginer d’autres formes (cylindre, pyramide, sphère,…) pour utiliser d’autres formules.
  • Á mesurer des masses.
  • Á discuter/étudier la masse volumique.
  • Á discuter/étudier la flottabilité.
  • ….

Matériels nécessaires ?

  • Une imprimante 3D. Maintenant beaucoup de collège en possèdent en technologie. Ou un fablab à proximité de chez vous.
  • Le fichiers STL.
  • Du PLA (ou autre mais je n’ai pas testé), c’est la matière qui est imprimée.

Réglages et précautions

  • Imprimer un parallélépipède avec 30% de densité et l’autre à 90%. Pourquoi 90% ? Car en utilisant une solution d’eau saturée, il se met à flotter. Encore une occasion de parler de masse volumique !
  • L’autre petit bloc doit être imprimé à 90% aussi. Il fera alors la même masse que le grand bloc imprimé à 30% et ….. il coulera ! Encore un moyen de parler de masse volumique. (Il faut l’imprimer avec une proportion sur tous les axes de 0.85).
Densité de remplissage : 30 % à gauche et 90 % à droite

Combien ça coute ?

Quelques centimes d’euros par objet. Pour une classe, on doit s’en sortir pour à peine 1 euros !

Dans une solution saturée en sel, les deux pavés flottent.
Les pavés n’ont pas les mêmes dimensions mais ont la même masse.

Laisser un commentaire